Hunger games : la révolte de Suzanne Collins

 J'ai fini cette trilogie aujourd'hui même et je suis encore sous le choc de la fin. Qui aurait pu penser que la chasseuse aurait cette fin.

Titre : Hunger games : la révolte (tome 3)

Auteur : Suzanne Collins
Qui est elle?  une écrivaine et auteur américaine. Elle a connu le succès grâce à la trilogie de science-fiction The Hunger Games, bien qu'ayant écrit plusieurs livres de fantasy auparavant.
Du même auteur : Hunger games (tome 1)
                            Hunger games : l'embrasement (tome 2)


Genre : science fiction

Œuvre : Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante, elle n'est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d'autre n'est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.

Nombres de pages : 416 pages

Edition : Pocket

Prix : 18.15€

Mon avis :

Les aventures de la fille de feu nous transportent encore dans un monde à la fois merveilleux et terrifiant. L'imaginaire de l'auteure est toujours aussi riche et je me suis laissée transporter. Impossible de quitter ce livre, je l'ai littéralement dévoré et adoré par la même occasion.

Personnages à fleur de peau, les sentiments et émotions sont plus que présent dans ce troisième et dernier tome de la trilogie Hunger games. Passant de la rage à l'amour, de la haine à la différence, les rôles y sont inversés et réinventés pour chacun. Je ne vais pas m'attarder la dessus de peur de spoiler.

L'arène change, les tributs aussi. Mais le jeu reste le même. Les métaphores de l'auteure sont encore plus présentes. Le geai moqueur, synonyme de liberté, la rébellion qui représente les tributs,... Les stratégies aussi ont changé mais le but reste de vivre ou du moins de survivre.

Ce n'est pas un livre que l'on lit, c'est un livre que l'on vit. Lorsque l'on lit ses mots, on se transporte dans un monde et on prend successivement la place d'une fille de feu, d'un habitant du Capitole, d'une petite fille, d'une mère de famille et tous les autres personnages de ce livre.

Et surtout la fin restera celle que l'on choisit. Un pion qui se rebelle est plus dangereux que celui qui s'est fait dirigé inconsciemment et cela au début de celui qui croit diriger.

Un livre que je conseille tout comme la trilogie. Bien écrit, la description et la narration se partage le texte sans que l'un prenne le pas sur l'autre. C'est de la très belle littérature de science fiction.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

La lecture numérique et moi

Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé