lundi 18 décembre 2017

C'est lundi, que lisez vous? (18/12/2017)

C'est lundi, que lisez vous? est un rendez vous littéraire qui a lieu tous les lundi comme sont nom l'indique et qui reprend le concept du It's Monday, what are you reading? créé par le blog One person Through a world of book. Il est aujourd'hui repris par Galléane (le récapitulatif des participants se trouve sur son blog). Le concept est simple, chaque lundi, on doit répondre à trois questions : qu'est ce que j'ai lu la semaine passée?  Qu'est ce que je lis actuellement? Qu'est ce que je lirai après?




1. Qu'est ce que j'ai lu la semaine passée?

  Harry Potter et la chambre des sorciers (tome 2) de J.K. Rowling


Ly Sia Vyrus code RED de Laureen Brocorens




La différence invisible de Mademoiselle Caroline et Julie Dachez


 

2. Qu'est ce que je lis actuellement? 

Le soldat XX-XXIè siècle d'un collectif d'auteurs 




Sous le même toit de Jojo Moyes

 

 

 

3. Qu'est ce que lirai ensuite? 

Cœur mandarine de Cathy Cassidy

 

 

 

 

 

 Bonne semaine et bonne lecture !

dimanche 17 décembre 2017

Astérix et la Transitalique de Jean Yves Ferri et Didier Conrad

Titre : Astérix et la Transitalique
Saga : Astérix et Obélix (tome 37)

Auteur : Jean Yves Ferri et Didier Conrad
Qui sont ils? les nouveaux scénaristes et illustrateurs des aventures d'Astérix et Obélix

Genre : Bande dessinée





Œuvre : N'en déplaise à Obélix, les Italiques, les habitants de l'Italie, ne sont pas tous des Romains, au contraire ! Les Italiques tiennent à préserver leur autonomie et voient d'un mauvais œil les velléités de domination de Jules César et ses Légions. Dans Astérix et la Transitalique, nos héros favoris s'engagent dans une aventure palpitante à la découverte de cette surprenante Italie antique !





 Nombres de pages : 48 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Albert René

Prix : 8.95€
 
Mon avis :


Le tout dernier tome des aventures d’Astérix est sorti il y a peu et mon petit frère aimant énormément cette bande dessinée s’est vu offrir cette dernière. Bien sur ce livre n’était pas pour moi mais quand je l’ai vu traîné sur la table de la salle à manger, je n’ai pas mis longtemps avant de craquer et de le lire. Le verdict est juste ci dessous et on peut dire que je ne regrette pas d’avoir fourré mon nez dans une lecture imprévue.
En résumé, dans cette aventure, nous retrouvons nos très chers amis les Gaulois en très bonne compagnie. Obélix se découvre une passion pour la conduite de chars de course grâce à une voyante et c’est ce jour là qu’est annoncé la course de la transitalique. Surprenante coïncidence, Astérix et Obélix vont décidé d’y participer et vont rencontré encore une fois de nombreux obstacles concoctés par les méchants Romains.
Comme d’habitude dans les albums d’Astérix et Obélix, les dessins sont très beaux, l'illustrateur Didier Conrad a fait un travail remarquable pour mettre en avant et rendre leur grandeur aux monuments de l’Italie Antique. L’album est donc très beau et très agréable à lire. Il est assez court (moins de cinquante pages) ce qui permet une lecture rapide mais qui en reste très agréable.
Au niveau de l’intrigue et du scénario de la bande dessinée, encore une fois, Jean Yves Ferri a fait un très beau travail. Les jeux de mots, de noms et les éléments de l’histoire feront rire petits et grands sans problème. L’intrigue du livre est intéressante, on retrouve toujours les gaulois dans d’incroyables quiproquos orchestrés par les romains. Tous les éléments des aventures d’Astérix sont là : des sangliers, Jules César, Idéfix, des romains volants, de la potion magique et plein d’autres choses sans lesquelles Astérix ne serait plus Astérix. Seul défaut à mon goût, l’histoire est trop courte et le dénouement trop rapide, je suis légèrement resté sur ma faim à la fin de la lecture.
Les plus : de belles illustrations, une intrigue inédite mais gardant les éléments essentiels au monde d’Astérix, des jeux de mots qui font bien rire.
Les moins : une histoire trop courte à mon goût.
En résumé, je continue de toujours autant aimé Astérix et Obélix, l’album est très agréable à lire avec ces belles illustrations et ces dialogues originaux et rigolos. C’est une lecture plaisante et rigolote et bien évidemment j’attends le prochain tome avec impatience.


Note 

17/20

mercredi 13 décembre 2017

On regrettera plus tard d'Agnès Ledig

Titre : On regrettera plus tard (tome 1)
Saga :  On regrettera plus tard

Auteur : Agnès Ledig
Qui est elle? Une auteure française, sage femme de métier, pour qui l'écriture a été un moyen de sortir la tête de l'eau a un moment difficile de sa vie.
Du même auteur :Juste avant le bonheur, Pars avec lui,... Vous pouvez retrouver mes lectures de cette auteure ici.

Genre : Contemporain


Œuvre : Valentine, une institutrice dans un village des Vosges, voit sa vie bouleversée par l'arrivée d'une fille fiévreuse, Anna, et de son père Eric, meurtri par la mort de sa femme. Au-delà de l'hébergement, elle leur ouvre son coeur.

Nombres de pages : 313 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Albin Michel

Prix : 19.50€




 
Mon avis :


Tout ceux qui me lisent ici savent que j'ai une vraie passion pour Agnès Ledig. Ce n’est pas nouveau, j’adore cette auteure, et c’est avec un réel plaisir que je retrouve sa plume à chacune des lectures de ses livres. Je n’ai donc pas résisté très longtemps lorsque je suis tombée nez à nez avec un de ses livres à la médiathèque. Comme vous allez le découvrir, encore une fois, le roman d’Agnès Ledig a su me toucher et c’est de nouveau un coup de coeur.
Ici, on retrouve l’histoire de Valentine, une institutrice célibataire qui vit dans un petit village. Par un soir d’orage, Eric qui vit dans une roulotte va venir toquer à sa porte. En effet, un arbre est tombé sur le toit de son véhicule et l’a endommagée et sa fille Anna Nina a une forte fièvre, il vient donc demander hospitalité à notre jeune institutrice.
Encore une fois, la plume d’Agnès Ledig est addictive. Pour preuve, j’ai lu ce livre en quelques heures seulement. Une fois plongée dedans, impossible de me déconnecter de cette histoire.
Entre émotions et attachements, les personnages de ce livre évoluent avec leurs passés et sèment leurs souvenirs dans leurs actions présentes. Le personnage de Suzanne m’a remué les tripes par sa fidélité et son amour. Valentine m’a touchée par sa tolérance et le respect qu’elle accorde aux autres. Anna Nina m’a séduite par son innocence mêlée à sa grande intelligence,... Le seul personnage qui m’a un peu moins conquise est celui de Gaël pour lequel je n’ai pas éprouvé de réel sentiment.
J’ai trouvé l’histoire très bien menée. L’intrigue est complète et bien utilisée par l’auteure qui réussit dans sa fin à nous donner envie de retrouver rapidement ses personnages. Peut être que le seul problème que je trouve est là, la fin est trop rapide à mon goût comme pour pousser le lecteur à poursuivre sa lecture dans le second tome, un sentiment un peu trop commercial selon moi.
Les plus : de l'émotion du début à la fin du livre. Des personnages très touchants et une réelle sincérité dans leurs sentiments
Les moins : fin abrupte malgré la connaissance d'un tome 2, une déception pour le personnage de Gaël.
En résumé, j’ai hâte de lire la suite de cette histoire pour savoir quel est l’avenir de Valentine, mais aussi d’Anna Nina et d’Eric son père. 


Note 

19/20

dimanche 10 décembre 2017

Ma vie pas si parfaite de Sophie Kinsella

Titre : Ma vie pas si parfaite

Auteur : Sophie Kinsella 
Qui est elle? Je ne sais pas s'il est nécessaire de présenter cette auteure, si vous ne la connaissez pas c'est tout simplement l'auteure de l'accro du shopping.
Du même auteur : Becky à Manhattan (L'accro du shopping tome 2) ici, L'accro du shopping dit oui (L'accro du shopping tome 3) ici, Mini accro du shopping (L'accro du shopping tome 6) ici, Samantha, bonne à rien faire ici
 Genre : Chick lit, Romance

Œuvre : La vie à Londres. Du fond de son Somerset natal, Katie en a tellement rêvé, et aujourd'hui, ça y est ! À elle les soirées branchées, les restos fashion, le job de rêve dans une grande agence de pub... Certes, elle vit en coloc à deux heures du centre. Certes, son budget est si serré qu'elle se nourrit essentiellement de nouilles instantanées. Certes, sa boss est un cauchemar. Mais plutôt mourir que de renoncer à cette vie géniale, surtout si elle peut instagramer son mokaccino hors de prix. Mais ce que Katie ignorait, c'est qu'à la capitale, tout va plus vite. Y compris se faire virer. Retour à la case départ : la campagne. Pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d'elle ? Katie va faire de la ferme familiale l'endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu'il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et, avec eux, de vieilles connaissances...

Nombres de pages : 480 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Belfond

Prix : 21€


Mon avis :


J’ai adoré l’accro du shopping de Sophie Kinsella j’ai d’ailleurs dévoré bon nombre des tomes de la saga (il m’en manque encore quelques uns à ma collection, mais je pense m’y remettre d’ici peu). J’ai été très heureuse d’apprendre qu’un nouveau livre de cette auteure allait sortir et je n’ai pas hésité longtemps avant de me le procurer surtout que le résumé et la couverture m’ont tapé dans l’oeil.

En résumé, Katie est une fille de la campagne, du Somerset plus précisément, mais elle a toujours rêvé de vivre à Londres et d’être une vraie londonienne. A la fin de ses études, le rêve devient réalité : elle vit dans un appartement en colocation à Londres, travaille dans une boite qui s’occupe de l’image des marques,... Sauf que le problème c’est que la réalité est loin d’être à la hauteur du rêve. Entre désillusion et remise en question, Cat la nouvelle Katie va devoir faire des choix et retrouver qui elle est vraiment.

Sans hésitation, j’ai adoré retrouvé la plume de Sophie Kinsella. La lecture de ce livre est aussi attractive et divertissante que pour les tomes de l’accro du shopping. J’ai mis très peu de temps à lire ce livre, je ne pouvais plus lâcher le personnage de Katie. Je me suis endormie en lisant et à mon réveil, j’avais toujours la même obsession, connaître la suite et l’avenir de Katie.

Pour le fond de l'histoire, j’ai adoré l’intrigue. Du début à la fin, j’ai aimé me plonger dans l’univers créé par l’auteur. Relire du chick lit au bon goût de romance à été un plaisir pour moi. Retrouver des personnages croustillants et des intrigues peu communes m’ont permis de faire de cette lecture un vraie moment de divertissement.
Le personnage de Katie est très attachant et on prend plaisir à la voir évoluer tout au long du livre, mais le personnage pour lequel j’ai eu un coup de coeur est celui de Demeter. J’adore ces personnages qui derrière leurs airs sont de faux méchants. Elle m’a touchée énormément et j’ai pris plaisir à la découvrir tout au long de l’histoire.
Le roman met en avant des notions très importantes à mon goût : notamment la place de l’image dans la société et tout ce qui concerne le paraître au sens général. Tout le monde montre aux autres que ce qu’il veut de sa vie et bien évidement on ne met pas en avant nos galères mais plutôt nos moments de vie “parfaits”. Nous sommes tellement dans l’étalage de la perfection au quotidien que nous oublions parfois que chacun à son lot de galères.

Les plus : une intrigue très divertissantes, des personnages attrayants et une morale bien développée tout au long du livre.

Les moins : quelques longueurs dans la première partie du livre bien vite oublier suite à l’addiction à la seconde.

Je pense que vous l’aurez compris ce livre est un coup de coeur. J’ai beaucoup aimé relire un livre de cette auteure et j’ai pris plaisir à découvrir les aventures de Katie. L’intrigue, les personnages et la vision de la société moderne sont très divertissants dans ce chouette roman.


Note 

18/20

 

 Ce livre est lu dans le cadre du challenge du petit bac sur Livraddict.

vendredi 8 décembre 2017

[SP] Fifty Fifty... et toujours un grain de folie de Kathy Dorl

Cette chronique a pu être réalisée grâce aux éditions Hélène Jacob ici et notamment grâce à Aurélie qui m'a gentillement contacté pour me proposer de lire la suite de ma chronique du livre Ce que femme veut... (vous pouvez la retrouver ici). Je remercie donc l'auteur ainsi que l'éditeur de m'avoir fait confiance pour cette collaboration. 

Titre : Fifty Fifty... et toujours un grain de folie
Saga : C'est la suite de Ce que femme veut.. ici

Auteur : Kathy Dorl
Qui est elle?  Elle se définit elle même comme une auteure de romans qui font du bien. La page de l'auteure ici.
Du même auteur : Ce que femme veut... ici

Genre : Chick lit

Œuvre : Prenez cinq amies : Lola, l’explosive Zoé en couple avec Jenifer, Anaïs la rebelle et Chloé la prudente. Ajoutez, si possible avec modération, Thomas et Lylou, deux adolescents en pleine crise, et une pincée de Fabien, toujours chez ses parents à 25 ans. Saupoudrez généreusement de maris : Frank, Bruno – beaucoup trop sérieux – et Jean-Robert – trop volage. Pimentez largement des joies des familles recomposées, de belle-mère trop présente, de démon de midi, de mise au placard professionnelle. Ajoutez délicatement l’ingrédient principal : « moi, vieillir, jamais ! » Remuez délicatement en prenant soin des grands-parents malades, mais surtout sans aggraver les malentendus. Placez le tout dans un club de vacances, dans un pays au bord de la guerre civile. Vous obtiendrez « Fifty-Fifty… et toujours un grain de folie », le second roman antimorosité de Kathy Dorl qui donne la joie de lire.

Nombres de pages : 178 pages (pour la version papier)

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Editions Hélène Jacob ici

Prix : 4.49€ pour la version e-book et 13.90€ pour la version papier ici aussi disponible en version trois livres (Ce que femme veut…, Fifty-Fifty & Le cœur des femmes bat plus vit) ici



Mon avis :

Je voudrais encore une fois remercier l'auteure ainsi que la maison d'édition de ce récit de m'avoir permis de le lire et d’apporter aujourd’hui mon avis sur son histoire. J'ai été très 
touchée d’être contactée par la maison d’éditions Hélène Jacob dans le cadre de la réalisation de 
ce service presse. J’espère pouvoir renouveler cette expérience à l’avenir.

Il y a quelques temps maintenant, j’ai eu l’occasion de lire Ce que femme veut de Kathy Dorl, 
une belle histoire que j’avais beaucoup apprécié avec de nombreuses idées et convictions liées à
l’évolution de notre société. J’ai donc sauté sur l’occasion de lire la suite de cette histoire. 

En résumé, les six amis : Anaïs, Zoé, Lola, Chloé, Jean Robert et Franck ont bien évolué et 
approchent de la cinquante. Entre tourments du quotidien et adolescents en crise leurs quotidiens 
ne sont pas aussi roses que ce qu’ils avaient envisagé quinze ans auparavant. Heureusement, pour
eux les vacances arrivent, mais elles ne vont pas être de tout repos. 

J’ai pris plaisir à lire cette nouvelle histoire de Kathy Dorl, comme pour le premier livre, 
sa plume est très agréable et la lecture est un réel plaisir du début à la fin. 
Ayant accroché pour le premier tome avec l’histoire des personnages j’ai été captivée par ce 
texte dans lequel je les ai tous retrouvé avec joie. La lecture est selon moi très addictive, 
pour preuve cette chronique était prévue pour 2018 mais j’ai tellement dévoré cette histoire, 
qu’elle est déjà là. 

Les personnages sont toujours très hauts en couleur. Ici, j’ai adoré Anaïs, sa façon d’être, 
son naturelle, sa manière de prendre les choses,... J’ai adoré la manière avec laquelle l’auteure 
a su la mettre en valeur. J’ai également beaucoup apprécié le couple Lola et Franck. 
Par contre les personnages de Chloé et de Jean Robert m’ont horripilé du début à la fin du texte, 
alors que j’avais plus qu’aimé le personnage de J-R dans le premier tome (la crise de la 
cinquantaine ne lui va pas si bien que ça).
Niveau intrigue, encore une fois, j’ai beaucoup apprécié. 
C’est une histoire très authentique je trouve qui respire la joie de vivre avec comme toujours de 
grandes convictions exprimées (avoir des enfants jeunes, l’adultère, les séparations, quoi faire 
de son Tanguy?, quoi faire de mamie?,....).

Les plus : des personnages qui sont humains et attachants (big up pour Anaïs, Lola et Franck), 
une intrigue fun et originale, des convictions tout au long de l’histoire, aucun tabou pour montrer 
les changements de la société. 

Les moins : les personnages de Jean Robert et de Chloé.

En résumé, encore une fois, Kathy Dorl m’a régalée. J’ai adoré cette histoire tout comme le 
premier livre de cette auteure. Les personnages sont touchants et hauts en couleur, l’intrigue 
est prenante et authentique et surtout, l’auteure affirme des convictions et met en avant les 
changements sociétales. Je recommande totalement.  

Note 

19/20

C'est lundi, que lisez vous? (18/12/2017)

C'est lundi, que lisez vous? est un rendez vous littéraire qui a lieu tous les lundi comme sont nom l'indique et qui reprend le co...