Journal d'une princesse (tome 1) de Meg Cabot

Titre : Journal d'une princesse
Saga : Journal d'une princesse (tome 1)

Auteur : Meg Cabot
Qui est elle? Illustratrice et écrivaine américaine.

Genre : Jeunesse 


Œuvre : La vie de Mia est celle d'une collégienne comme les autres jusqu'à ce qu'une nouvelle fasse tout voler en éclats : son père est en fait le Prince de Génovia, la voici donc devenue Mia, princesse héritière! 
"Je m'appelle Mia, je vis à New York, et ma vie est celle d'une collégienne comme les autres : j'ai une amie Lily que j'adore, un amoureux (il n'est pas vraiment au courant) et des cours que je déteste (les maths !). Pour être franche, ma vie n'est plus celle d'une collégienne comme les autres depuis qu'une nouvelle est venue tout bouleverser : j'ai appris que mon père était le prince de Génovia,  une principauté au bord de la Méditerranée (je sais, c'est fou!) et donc me voici devenue Mia, princesse héritière!".


Nombres de pages : 348 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : France loisirs

Prix : une dizaine d'euros


Mon avis :


Pour être tout à fait honnête, la saga du Journal d’une princesse a bercé ma jeunesse. Je me suis prise d’une passion pour lire en découvrant les aventures de Mia. J’adore vraiment cette saga, et j’ai eu très envie dernièrement de me replonger dedans. De plus, la thématique de ce tome collait totalement avec une des demandes du challenge des séries donc je me suis lancée dans cette relecture.

En résumé, Mia est une adolescente New Yorkaise comme toutes les autres. Ses parents sont divorcés et elle vit avec sa mère, une artiste. Un jour, son père demande à la voir pour lui annoncer une grande nouvelle : il est devenu stérile suite à un cancer des testicules et ne pourra plus avoir d’enfants. Elle découvre alors que son père est en fait le prince de Génovia (une petite principauté européenne) mais aussi qu’elle est donc l’unique héritière de ce royaume. Elle devient donc princesse du jour au lendemain et tout ça n’est pas facile à accepter pour cette ado mal dans sa peau.

J’adore la forme que prend ce livre, c’est réellement un journal intime. Je trouve que la lecture est très accessible grâce à cela. Pas de chapitres, pas de mise en forme spéciale juste une succession de jours qui permet de bien suivre le cours du temps dans ce livre. J’aime aussi beaucoup les petites annotations de l’auteur comme ses devoirs ou ses listes de choses à faire, cela rend vraiment le journal authentique. Bien évidement, c’est un livre jeunesse très accessible et très facile de compréhension qui peut être une bonne lecture sans prise de tête.

Personnellement, j’adore le personnage de Mia, cette ado mal dans sa peau amoureuse du beau gosse du lycée et qui va devenir princesse à son insu. On est tous d’accord que c’est très caricatural mais je trouve que cela n’est pas dans le “trop”. Le personnage est bien construit et bien dosé, ce qui rend ce personnage attachant, humain et authentique à beaucoup d’ados. Je pense qu’en tant qu’ado on peut facilement s’identifier à Mia. Bon, je vous le dis parce que c’est vous mais mon personnage préféré reste Michael (oui oui j’ai toujours adoré les geeks-intellos).
Niveau intrigue, on va être honnête ensemble, c’est une intrigue digne d’un livre jeunesse. Mais malgré cela, je trouve qu’il y a de bonnes problématiques dans cette histoire (l’adolescence, le regard des autres,...) et beaucoup d’engagements mis en avant (être végétarien, se battre pour ses idées,...).

Les plus : une bonne intrigue, des personnages bien construits, une mise en page que j’adore.
Les moins : parfois un peu trop jeunesse maintenant à mon gout.  

En résumé, j’adore cette saga et je trouve que ce premier tome est une très bonne entrée en matière. Les personnages sont attachants, la lecture simple et l’intrigue entrainante. Je le conseille en lecture feel good et sans prise de tête.



Note 

19/20


Ce livre est lu dans le cadre du challenge des séries

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé

[SP] Si moi sans toi d'Aëla Liper