22/11/63 de Stephen King

Titre : 22/11/63

Auteur : Stephen King
Qui est il? Un pilier de la littérature, auteur à succès de thriller, science fiction et horreur.

Genre : Science fiction 


Œuvre : Jake Epping est un enseignant d'anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l'un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d'une nuit il y a 50 ans quand le père d'Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s'en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle. Un peu plus tard, Al, l'ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrole Jake dans une folle mission afin d'empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d'Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d'un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d'une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l'amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps.

Nombres de pages : 960 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Albin Michel

Prix : 25.90€


Mon avis :

Comme certains d’entre vous le sauront je pense, je suis inscrite sur le site Livraddict ici (mon profil ). Tous les mois (ou tous les deux mois comme ici), certaines personnes du site organisent un book club afin de parler d’un livre choisi par les lecteurs. Pour l’été, c’est 22/11/63 de Stephen King qui avait été choisi à partir du thème Voyage dans le temps. J'avais donc lu ce livre avec plaisir pour pouvoir en débattre le 12 septembre. Cependant, je me suis dis que faire une chronique serait tout de même une bonne idée car tout le monde ne va sur les forums de Livraddict.
En résumé, ce livre parle de l’histoire de Jake Epping, un prof des années 2010 qui va voyager dans le temps pour sauver JFK de la tentative d’assassinat dont il va être victime à Dallas le 22/11/63.
Très souvent, la plume de Stephen King est assez dur à lire et à comprendre je trouve. Ici, la lecture est simple mais j’ai trouvé qu’il fallait du temps avant de réussir à rentrer dans le livre. En effet, j’ai commencé à apprécier lire cette histoire à partir de 200 pages et j’en suis devenue addict vers la page 600. Autant le dire, j’ai dévoré les 400 dernières pages en une journée seulement. Pourquoi j’ai mis tant de temps? Je pense que l’un des personnages que j’ai préféré est Saddie et que malheureusement elle n'apparaît pas dans les premières pages. De plus, l’action s'accélère énormément à ces moments du livre.
En terme de personnages, j’ai apprécié les profils très différents présents dans le livre et la présence de personnages parfois très représentatifs de la société de l’époque. C’est également cette ambiance des années 50-60 que j’ai aimé découvrir dans ce livre.
Petit bémol, là où l’histoire est centrée sur un événement historique, j’ai trouvé dommage que l’action et le contexte des années 50-60 ne soit pas plus utilisé. Certes, on retrouve quelques paroles sur le racisme, la ségrégation ou encore la guerre froide mais je trouve que tout cela aurait pu être beaucoup plus présent dans ce livre de mille pages.
L’intrigue quand à elle est excellente du début à la fin. Prévisible certes, mais très bien amenée et remarquablement détaillée. L’utilisation du voyage dans le temps est ici très bien racontée et l’ensemble des actes sous la plume de Stephen King deviennent plausible.
Les plus : un livre à l’intrigue originale et bien menée donnant vie à des personnages hauts en couleur et touchants.
Les moins : une histoire qui met du temps à se lancer et un contexte historique trop peu présent à mon goût.
Pour conclure, cette lecture a été tout à fait agréable et j’ai aimé retrouver la plume de Stephen King que j’avais laissé de côté depuis des années. Ce livre est un excellent livre de science fiction où le réel rejoint l’imaginaire très subtilement.



Note 

16/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé

[SP] Si moi sans toi d'Aëla Liper