Métaphysique des tubes d'Amélie Nothomb

Titre : Métaphysique des tubes

Auteur : Amélie Nothomb
Qui est elle? Une auteure belge qui est née au Japon comme on peut le découvrir dans ce texte.

Genre : Contemporain, Autobiographique

 
 Œuvre : Parce qu'elle ne bouge pas et ne pleure pas, se bornant à quelques fonctions essentielles - déglutition, digestion, excrétion -, ses parents l'ont surnommée la Plante.
L'intéressée se considère plutôt, à ce stade, comme un tube. Mais ce tube, c'est Dieu. Le lecteur comprendra vite pourquoi, et apprendra aussi que la vie de Dieu n'est pas éternelle, même au pays du Soleil levant... Avec cette " autobiographie de zéro à trois ans ", la romancière de Stupeur et tremblements, Grand Prix du roman de l'Académie française en 1999, nous révèle des aspects ignorés de sa personnalité et de la vie en général, tout en se montrant plus incisive, plus lucide et plus drôle que jamais.



 

Nombres de pages : 157 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Le livre de poche

Prix : 4.50€

Mon avis :


Au regard de la quatrième de couverture, mon avis sur le texte était un peu compliqué à émettre. Comment peut on réaliser ses propres mémoires sur les trois premières années de sa vie tout en sachant que les événements dont on se souvient sont limités? Comment un livre peut il tourner uniquement sur la vie d’un bébé? Bref, vous l’aurez compris je ne savais pas trop vers quoi je me tournai à ce moment là de ma lecture.
Dans ce livre nous découvrons les mémoires de l’auteure à travers la période de sa naissance jusqu’à ses trois ans. Ce bébé pas comme les autres, va nous raconter au fil des pages son histoire et nous détailler sa vie au Japon.
Je trouve que tout au long du texte l’auteure a su mettre en avant les émotions par rapport aux faits. On ne peut pas dire que ce texte soit fait de grand rebondissements avec suspens mais le lecteur est bercé dans une ambiance créée par la narratrice qui provoque quelque chose à la lecture.  
Il est également intéressant d’avoir un avis d’enfant dans un texte, il est très rare de retrouver ceci. Dommage, je trouve qu’il est gâché par le côté enfant roi se prenant pour dieu. Ceci m’a rendu le personnage principal antipathique et je n’ai pas réussi à m’y attacher.
Les plus : le côté autobiographique de l’enfant très bien réalisé et tournant autour des sentiments ressentis lors de cette période.
Les moins : le côté enfant roi se prenant pour dieu m’a exaspéré au plus haut point.
Pour conclure, je dirai que ce livre se lit mais que ce n’est pas un coup de cœur. Certes, j’ai aimé certaines choses mais d’autres m’ont ennuyé voire exaspéré. Je dirai donc que ce livre est fait pour une personne qui cherche une lecture courte qui sort de l'ordinaire.


Note 

13/20

Commentaires

  1. C'est vrai que je me rappelle de ce côté enfant roi qui m'avait un peu gêné aussi. Bon cependant j'avais bien aimé ma lecture^^
    Merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ce livre t'avait plu lorsque tu l'as lu.
      Bonne lecture et merci de ton passage ici.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour tous vos commentaires, ils font vivre ce blog.

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé

[SP] Si moi sans toi d'Aëla Liper