La couleur de la haine de Malorie Blackman

Toujours aussi amoureuse de cette auteure...

Couverture Entre chiens et loups, tome 2 : La couleur de la haineTitre : La couleur de la haine

Auteur : Malorie Blackman
Qui est elle? une écrivaine britannique qui a écrit plus d'une cinquantaine de livres notamment pour les enfants et adolescents.
Du même auteur : Entre chiens et loups (tome 1)
                            La couleur de la peur


Genre : fantastique, science fiction

Œuvre : Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé.
Noirs et blancs ne se mélangent pas. Jamais. Pourtant, Callie Rose est née. Enfant de l'amour pour Sephy et Callum, ses parents. Enfant de la honte pour le monde entier. Chacun doit alors choisir sons camp et sa couleur. Mais pour certains, cette couleur prend une teinte dangereuse... celle de la haine.

Nombres de pages : 390 pages

Édition : Macadam, Milan

Prix : 9.50€

Mon avis :

Je pense que toutes les personnes que je connais vont se douter de mon opinion sur ce livre. C'est typiquement le genre de lecture que j'aime. Le tome un m'avait beaucoup plu et celui ci est égal au premier. Vous vous y attendez, je vous le dis, ce livre est un coup de cœur!!

Comme d'habitude les émotions sont présentes et intenses. Il n'y a pas de démesure et les personnages ne s'en cachent pas, c'est même leur marque de fabrique. Dans ce livre, on aime et on hais à l'extrême et jusqu'à la mort. C'est touchant et poignant. Comme dans le tome un, l'amour a une place importante dans le texte. Que ce soit l'amour d'une mère ou celui d'un enfant, l'amour qui survit à la mort ou l'amour qui se défait, on retrouve ce sentiment tout au long du texte pour le meilleur et le pire.

Les personnages ont changé mais on découvre leur évolution en même temps qu'eux. La société dans laquelle ils évoluent reste passive devant la ségrégation qui fait place dans les rues des villes.

La fin est poignante, imprévisible et fait l'effet d'une bombe. Moi qui ne pleure jamais devant des livres, elle m'a tiré quelques larmes.

Un livre à lire, à relier et à partager. Un coup de cœur littéraire.

«Peut être qu'elle était comme moi, s'attendant en permanence à être trahie. Espérant le meilleur, mais se préparant au pire. Trop blessée pour continuer encore à croire en quelque chose ou en quelqu'un.»

9/10


Challenge :

joker : mot couleur dans le titre


Commentaires

  1. Je pense me lire le premier tome début décembre, j'espère accroché autant que toi :D

    RépondreSupprimer
  2. Un coup de cœur pour moi aussi ! Cette saga est si intense !!! Faut que je lise le tome 3 maintenant ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour tous vos commentaires, ils font vivre ce blog.

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

La lecture numérique et moi

[SP] Elsa, autopsie d'un coeur abimé de Laura D