Forbidden de Tabitha Suzuma

Titre : Forbidden, notre amour interdit

Auteur : Tabitha Suzuma
Qui est elle? Une jeune auteure anglaise 

Genre : Drame


Œuvre : Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?


 

Nombres de pages : 534 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Milady (new adult)

Prix : 16.90€
Mon avis :


J'ai beaucoup entendu parler de ce livre durant les derniers mois et je dois avouer que tous les avis que je voyais étaient soit très positif soit mitigé et personnellement, je déteste rester dans la case des personnes qui n'ont pas testé. Alors que je me penchais sérieusement sur l'idée de lire ce livre, il est apparu par enchantement dans la catégorie nouveauté de ma médiathèque et je n'ai pas pu résister à le lire. 

En résumé, Maya et Lochan sont frères et sœurs en pleine adolescence. Sauf que pour eux la vie n'est pas toute rose, ils ont deux petits frères et une petite sœur et surtout une mère alcoolique et absente qui sort tous les soirs et oublie même parfois de rentrer. Pas encore majeur, ils vont devoir prendre en main la famille, mais cette relation reste très ambiguë...

Au niveau de la forme du texte, j'ai beaucoup apprécié la lecture. Le texte est bien écrit et simple. L'organisation des chapitres est bien là et rend le livre accessible et facilement compréhensible. Ça se lit bien et vite selon moi et tout est parfaitement bien racontée. La plume de l'auteure est très agréable à lire et j'ai réussi à me plonger dans l'histoire dès les premières lignes. 

Sur le fond, mon avis est plus mitigé. Les personnages sont très touchants, je me suis vraiment attachée à Maya et Lochan, ces deux adolescents qui jouent le rôle de parents de substitution et qui se donnent complètement pour apporter une vie heureuse à leurs frères et sœurs malgré leurs manques de moyen. Cette volonté de garder soudée la tribu est vraiment une noble cause et j'ai été bouleversée par cette histoire familiale. Ce qui fait mitigé mon avis, c'est bien sur le fait que l'auteure aborde une situation incestueuse entre les deux ainés. D'un côté, je trouve cela très bien qu'on parle de ceci surtout de ce point de vue là : l'inceste consenti est quelque chose dont je n'avais jamais entendu parler. L'inceste tout le monde sait ce que c'est mais dans la réflexion commune il est toujours associé à une agression, un viol, un endoctrinement d'une personne d'une famille par une autre. Ici, l'auteure a mis en avant cet inceste mais consenti et je trouve cela très bien de parler sans tabou de certaines thématiques. D'un autre côté, je dois avouer que lire ce livre s'est révélé très malaisant par cet aspect, c'est totalement déroutant, on est dans un acte interdit et inenvisageable pour moi. Par cette histoire, j'ai un peu peur que l'inceste soit vu plus positivement que ce qu'il est et de ce fait que la lecture provoque des comportement déviants, je pense que c'est cela qui me dérange le plus. Alors bien sur, je dis cela mais de nombreux livres parlent de viols, de meurtres,.. et ils ne sont pas non plus interdits.

Les plus  : un roman très intense et touchant, des personnages attachants, une intrigue bien menée, un livre très bien rédigé, une absence de tabous.

Les moins : une thématique malaisante à la lecture, une lecture très dure émotionnellement.

Une lecture que j'ai apprécié mais qui me laisse un avis très mitigée, entre l'espoir de briser des tabous et le silence et le malaise provoqué par l'abord de certains sujets. Ce livre reste émotionnellement intense et je pense qu'il faut être prêt lorsque l'on en entreprend la lecture car les péripéties et le dénouement ne sont pas marquer les esprits.

Note 

17/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[SP] L'indé panda n°6

[SP] Chicha et autres nouvelles de Virginie Vanos

[SP] Le programmeur (tome 1) de Marguerite Blanchard