[Partenariat] Mémoires d'une étrangère d'Anne Steinberg-Viéville

J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec le site Livraddict ici. Je remercie donc le site, la maison d'édition ainsi que l'auteure de m'avoir fait confiance pour la rédaction de cette chronique et pour m'avoir permis de lire cet ebook.  

Titre : Mémoires d'une étrangère

Auteur : Anne Steinberg-Viéville
Qui est elle?

Genre : Autobiographie 

Œuvre : En grande section de Maternelle, je découvris qu’il n’y a que deux opérations fondamentales : l’addition et la soustraction desquelles participent la multiplication et la division. Au lieu de m’encourager dans mes observations, mon scientifique de père fêla ma confiance sans pour autant altérer mon opiniâtreté native ni interrompre mes investigations cérébrales. » Les bonnes fées ne se sont pas penchées sur le berceau, pourtant doré, de la petite fille où sont épinglés les mots « Je ne suis pas belle, je ne ressemble à personne », nous révèle d’emblée Anne Steinberg-Viéville.
Mémoires d’une étrangère est un récit autobiographique fort, ne craignant ni de choquer ni de déranger du moment qu’il y va et de la survie de l’auteur et de son désir de transmettre cette soif inextinguible de découvertes et de recherches alliée à un puissant amour de la vie. Une belle revanche sur l’enfance, sur le silence, sur le temps et qui nous invite à réveiller notre corps aussi bien que notre esprit.


Nombres de pages : 72 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : La compagnie littéraire

Prix : 14€ pour la version papier disponible ici.


Mon avis :

J’ai eu le plaisir de lire ce livre grâce aux partenariats proposés par le site Livraddict ici et à la gentillesse de l’auteure et de la maison d'édition La compagnie littéraire ici. Je tiens à les remercier tous deux pour la confiance qu’ils m’ont accordé et pour l’opportunité que représente cette lecture.

J’ai découvert cette lecture anodinement en participant à un partenariat. En temps normal, je lis relativement peu d’autobiographie et j’ai ainsi pu découvrir une auteure que je ne connaissait pas. Cette lecture est d’ailleurs une assez bonne surprise.
En résumé, ce livre est l’autobiographie d’Anne Steinberg-Vieville qui a travers ce récit nous raconte son enfance et sa vie adulte. Elle nous livre ici son parcours improbable mais très personnel.
Au niveau de l’écriture de l’autobiographie, je trouve que le récit est très bien écrit, l’auteure a une plume agréable à lire. Le texte est relativement court, je l’ai lu d’une traite.  C’est donc ici une lecture agréable qui est fourni, certes courte mais forte plaisante.
An niveau du récit en lui même, j’ai beaucoup apprécié lire la vie de l’auteure dans ce texte. De son enfance à son âge adulte, on découvre une personne bien singulière et peu commune. J’ai aimé retrouvé une fille puis femme pleines de convictions, sûre de ses choix et libre. Sur beaucoup de points, je l’ai trouvé très inspirante même si je n’adhère pas à l’ensemble de ses opinions. Je retiens dans ce livre, une vraie sensation d’indépendance de la part de l’auteure et une émancipation de celle ci vis à vis d’abord de ses parents puis des hommes en général. J’ai également trouvé cela très appréciable de trouver une femme qui poursuit ses études, être toujours en recherche d’apprendre et qui ne s’excuse d’être “une femme qui réussit” quelque soit ce que les gens pensent. Et surtout j’ai trouvé cela bien de mettre en avant cette femme qui vit et profite de sa vie sans changer en fonction du regard des autres.
Les plus : une vision très inspirante, une belle image de la femme, une lecture courte et agréable.
Les moins : des choix parfois dérangeants
En résumé, c’est une lecture agréable qui montre la vie d’une femme sûre d’elle et qui peut être très inspirante. Je ne sais pas si le but était là, mais j’ai trouvé un fond très féministe à cette autobiographie, et surtout une morale à celle ci “profiter de votre vie telle que vous le souhaitez”.



Note 

16/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La lecture numérique et moi

Sept contes de Michel Tournier

Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé