Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée elle me croit trapéziste dans un cirque de Charlotte de Vilmorin

Titre : Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée elle me croit trapéziste dans un cirque

Auteur : Charlotte de Vilmorin
Qui est elle? Une jeune femme qui est bien plus qu'une personne handicapée et qui montre avec force que la personne n'est pas le handicap

Genre : Autobiographie

Œuvre : C'est l'histoire d'une petite fille qui voulait être chanteuse de comédie musicale. Ou femme de rentier. Ou danseuse étoile. Puis trapéziste dans un cirque. Oui, trapéziste : voler là-haut, admirée de tous, habile, gracieuse, risque-tout, dans un joli justaucorps à paillettes. Qui n'a eu ces rêves d'enfants ? Qui ne les a pas confiés à ses parents, à ses journaux intimes, aux spécialistes de l'orientation ? Mais trapéziste, ça n'est pas si facile, quand on vit assise dans un fauteuil roulant. Charlotte de Vilmorin n'est pas devenue trapéziste, et n'a pas croisé de rentier à ce jour. Quoi que... Elle nous offre un récit merveilleux, où tout est vrai, plein de force, de rires enfantins, d'une vérité combattive : le handicap existe, et n'existe pas. Charlotte ne nous dit jamais le nom de son mal - plutôt un justaucorps de rêve qu'une complainte en fauteuil - pourtant nous la suivons dans ce récit de vie : à l'école, avec des enfants «comme les autres», à la maison, où sa mère lui apprend le combat (quelle trapéziste n'a jamais eu besoin d'endurance ?), dans les taxis spécialisés, dans ses études de communication. A Londres. Dans les bars parisiens. Et dans le monde de la publicité, aussi...Jamais vous n'aurez autant lu et appris : le handicap n'est pas un handicap, ni un nom, ni une prison. Pas même une condition. C'est la vie qui l'emporte, parfois cruelle, souvent douce, et cette vie vous fera rire, hésiter, réfléchir. Changer.

Nombres de pages : 351 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : De la loupe

Prix : 18.20€

 
Mon avis :

Je n’avais absolument pas prévu de lire une autobiographie ces derniers temps. Je suis tombée sur celle ci un peu par hasard à la médiathèque. Etant infirmière, je suis très sensible aux thèmes de la maladie et du handicap et de ce fait, ces lectures sont souvent très attirantes à mes yeux (bizarrerie du monde médical et paramédical bonjour). J’ai donc emprunté ce livre sans trop d'a priori et je me suis rapidement lancée dans sa lecture.
Dans ce livre, on découvre la vie de l’auteure handicapée depuis toute petite, se déplaçant en fauteuil roulant. Elle nous parle de son enfance ainsi que de ses débuts dans le monde professionnel. On découvre rapidement les difficultés des personnes en situation de handicap.
Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, je ne savais pas si l’auteure était de nature combative ou pas. Ce que j’ai découvert dans ce témoignage, c’est que l’auteure est une personne “normale” qui a toujours tout fait pour vivre au quotidien avec sa situation de handicap mais en essayant de s’y adapter au mieux.
Je suis très admirative du parcours qu’à traverser cette personne et de comment elle a géré cela. On se rend rapidement compte et ce tout au long du récit que même si une personne handicapée ne veut pas être uniquement perçue par son handicap c’est malheureusement bien souvent le cas. Ici, cette jeune femme, qui a toutes les capacités pour faire correctement son travail et menait sa vie est totalement mise en situation de difficultés car les choses de la vie quotidienne ne sont pas accessibles d’office.
Certains passages m’ont totalement touché car ce sont pour moi des situations qui s’ajoutent au contexte de handicap et qui sont très difficile à vivre et qui par ce fait ajoutent des complications aux difficultés déjà présentes.
Pour moi, ce qui ressort de ce texte, c’est que l’auteure est une femme forte, qui veut simplement vivre comme tout le monde et qui veut être reconnue en temps que femme et non comme personne handicapée.
Pour être infirmière, certaines maladies induisent des difficultés (comme celles engendraient par le handicap) mais elles ne sont pas stigmatisées de la même manière. Quand on parle de “quotas” de personnes en situation de handicap pour une société, on ne parle pas d’un pourcentage de personnes diabétiques dans cette même société sous menace de sanctions….
Les plus : un très beau témoignage et une véritable leçon de vie à travers les mots de cette auteure.
Les moins : une fin surprenante qui laisse une trop grande ouverture sur ce qu’est devenue l’auteure.
En résumé, j’ai beaucoup apprécié ce regard “interne” sur le handicap et sur la différence. J’ai aimé que ce livre mette en avant les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap mais surtout j’ai une admiration pour l’auteure qui a décrit avec pertinence son souhait de ne pas être considérée comme une personne handicapée mais comme tout à chacun, ce refus d’être limitée à ses incapacités physiques. 



Note 

17/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[Partenariat] Le soldat XXè-XXI- siècle (Collectif)

[SP] Le programmeur (tome 1) de Marguerite Blanchard

[SP] Chicha et autres nouvelles de Virginie Vanos