[SP] A la croisée des chemins de Sandriana Grey

Cette chronique a pu être réalisée grâce aux services de mise en relation entre auteurs et chroniqueurs du site SimPlement ici. Je remercie par ailleurs l'auteur pour m'avoir fait confiance pour cette collaboration.  

Titre : A la croisée des chemins

Auteur : Sandriana Grey
Qui est elle? Une auteure qui  a longtemps du mettre de côté sa passion pour l'écriture mais qui aujourd'hui écrit avec plaisir

Genre : Romance, contemporain 

Œuvre : Un après midi du mois de mai, en quête de tranquillité, Nina, une jeune modèle photo qui vit à Arles, se rend sur une des plages des Saintes-Maries-de-la-Mer. Dans une cabane de gardians, elle rencontre Paco, un jeune Gitan au charme envoûtant. Tous deux sont mariés et vivent dans deux mondes différents. Malgré leur attirance réciproque, leur amour est impossible. L'histoire pourrait donc s'arrêter là mais le destin va en décider autrement. À travers lui, la jeune femme va découvrir le monde gitan auquel elle fut arrachée dès son plus jeune âge. À travers elle, le jeune homme va découvrir que les femmes ne sont pas toutes aussi légères. Malheureux dans leur vie conjugale, chacun fuit cette dure réalité à sa façon : lui en étant infidèle, elle en imaginant qu'elle pourrait l'être. Par fierté, Paco lui cachera avoir des sentiments pour elle, pour la seule femme qui sut lui résister. Par peur de souffrir car il est un éternel séducteur, Nina résistera à l'envie de lui avouer les siens. Quand elle sera prête à le faire car libéré de ses liens, lui ne sera plus libre car incarcéré. Après sept années de silence, Nina ne pensait plus revoir le beau Gitan. Pourtant, vingt ans après leur première rencontre, sur la route du destin ... Comment s'interdire d'aimer ? Pourquoi aimer autant l'interdit ?

Nombres de pages : 178 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Autoédité

Prix : 9.95 € pour le format papier et 2.99€ pour l'ebook


Mon avis :



Je voudrais encore une fois remercier l’auteur de ce récit de m’avoir permis de le lire et d’apporter aujourd’hui mon avis sur son histoire. Je voudrais également remercier le site Simplement de mettre en relation auteurs et chroniqueurs afin de partager tous ensemble autour de ces histoires.
Pour ce service presse, l’auteure m’a contactée il y a quelques temps pour une collaboration, et le résumé de son texte m’avait à la fois plu et intrigué. Je n’avais donc pas émis de réserve à traiter ce texte. Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre, n’ayant jamais lu de livres de cette auteure.
En résumé, on retrouve l’histoire de Nina, qui lorsqu’elle était jeune à rencontrer un jeune gitan alors qu’elle se promenait sur une plage. Elle a eu pour lui un véritable coup de coeur, mais elle est déjà avec quelqu’un. Au fur et à mesure du temps, elle va être amenée à recroiser à plusieurs reprises Paco.
Sur la forme du texte, j’ai pas mal de choses à dire autant de points positifs que points négatifs. J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteure, elle a réellement une plume très littéraire avec une excellente maîtrise des figures de style françaises : métaphore, comparaison, champs lexicaux sont de véritables petites merveilles et plonge le lecteur dans l’histoire. Néanmoins, malgré ce style remarquable, j’ai trouvé certains passages légèrement lourds à la lecture. Le rythme du texte était moins souple et plus complexe à lire. Bien évidemment du fait du nombre important de passages d’introspection, la lecture n’est pas aussi simple que pour un enchaînement d’actions ce qui est bien logique.
Pour le fond du texte, là encore j’ai beaucoup de choses à mettre en avant. Pour les personnages, j’ai trouvé l’ensemble des protagonistes féminins et principalement Nina, très intéressants. Certes, elle est très complexe, remplie de doutes mais on voit en elle une réelle volonté de bien faire et des émotions très présentes. Par contre, j’ai trouvé les personnages masculins simplement infectes : là n’est pas un problème d’écriture, mais leurs caractéristiques me sont horripilantes : entre Paco qui est totalement macho et fier de tromper sa femme, et Xavier qui se conduit d’une manière totalement irrespectueuse, les hommes de ce livre me donnent envie de sortir la bonne vieille phrase “il vaut mieux être seul que mal accompagné”. Je pense que c’est d’ailleurs cela qui m’a beaucoup dérangé dans ce livre, Nina court après un homme qui est loin d’être parfait et elle se fait du mal à cause de cela c’est triste pour elle.
Pour ce qui est de l’intrigue, le suspens est là jusqu’aux dernières lignes ce qui est très appréciable et bien loin de ce dont on pourrait s’attendre aux premières phrases du texte. On retrouve tous les questionnements internes de Nina, ce qui est très intéressant également. Je trouve néanmoins dommage que l'aspect de l'enfance de Nina ne soit pas plus abordé au sein de ce texte car il présente de grandes zones d'ombre pour le lecteur. 
Les plus : le personnage de Nina, ses questionnements, un style d’écriture remarquable.
Les moins : des longueurs par moment au sein du livre, des personnages masculins plus qu’imparfaits.
En résumé, ce texte est une lecture agréable même si ce n’est pas un gros coup de coeur. J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de l’auteure, mais certains aspects de ce texte m’ont néanmoins dérangé comme les personnages masculins et la présence de quelques longueurs.

Note

15/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé

[SP] Si moi sans toi d'Aëla Liper