Cité 19 : zone blanche (tome 2) de Stéphane Michaka

Titre : Cité 19 : Zone blanche
Saga : Cité 19

Auteur : Stéphane Michaka
Qui est il? Auteur français jouant avec les genres et pratiquant à la fois l'écriture de romans et de pièces de théâtre, il est passionné par le XIXè siècle.
Du même auteur : Mon avis sur le premier tome ici

Genre : Thriller, Jeunesse



Œuvre : Faustine, une adolescente d'aujourd'hui, se retrouve brusquement plongée dans le xixe siècle. Décor grandeur nature ? Voyage dans le temps ? La réalité est bien plus inquiétante... Tandis qu'elle s'enfonce dans les profondeurs de Cité 19, une ville qui ressemble à s'y méprendre au Paris du Second Empire, Faustine découvre qu'elle n'est pas la seule à vouloir détruire le simulacre. Mais elle doit faire vite : dans son laboratoire secret, le docteur Zapruder, qui a d'autres projets pour elle, guette le moindre faux pas de l'adolescente...





Nombres de pages : 423 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Pocket Jeunesse

Prix : 17.90€

 
Mon avis :


Il y a quelques temps, je me plongeais dans la lecture du premier tome de Cité 19 sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Contre toute attente, je dévorais ce début de saga qui s’annonçait fortement prometteuse. Deux mois plus tard, je me lance dans la lecture du second et dernier tome de la saga Cité 19 afin de retrouver les aventures de Faustine au sein du simulacre.
En résumé, on retrouve dans ce tome, Faustine une adolescente des temps modernes passionnée du 19è siècle qui à travers une expérience se retrouve à rêver en plein Second empire. Loin d’être une simple adolescente, elle se révèle être la personne que recherche le docteur Zapruder.
L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable à lire. Le texte mélange à la fois description de l’époque du second empire et actions autour des personnages principaux. Ainsi, le lecteur est à la fois bercé par l’ambiance qui réside à cette époque mais ne s’ennuie pas car les protagonistes vivent des expériences incroyables.
Les personnages dans ce deuxième tome ont tout le loisir de s’exprimer. Les masques se lèvent et les désirs se dévoilent. Faustine apparaît de plus en plus attachante, là où les projets de Zapruder se clarifient. Des personnages secondaires sortent du lot et le parallèle entre cobaye et personnage du simulacre peut se mettre en place.
L’intrigue encore une fois très bien réalisée mélange à la perfection réalité et rêve. Les deux s’entremêlent et livrent les secrets des personnages. Je trouve néanmoins que la partie sur le monde réel n’est pas assez exploité et de ce fait m’a paru plus décevante que celle traitant des personnages du simulacre évoluant sous le second empire en rêve.
Petit bémol qui reste selon moi la fin trop rapide du texte et le suspens sur le devenir de Faustine. Ces dernières pages m’ont totalement déboussolée et laissée sur ma faim et j’ai trouvé que c’était un peu un gâchis de finir comme ça. Le suspens laissé produit une sensation d’inachevé, là où la rapidité du dénouement de l’intrigue produit un effet de baclage de l’histoire.
Les plus : le contexte historique toujours très bien décrit et utilisé par l’auteur, des personnages impressionnants et une intrigue bien menée.
Les moins : une fin trop rapide et laissant sur la faim le lecteur.
En résumé, une lecture très agréable avec une véritable plongée dans l’histoire de France. Toute la saga mérite d’être plus connue et d’être mise en valeur. A lire.


Note

17/20 




 Ce livre a été lu dans le cadre du challenge des séries

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[Partenariat] Le soldat XXè-XXI- siècle (Collectif)

[SP] Le programmeur (tome 1) de Marguerite Blanchard

[SP] Chicha et autres nouvelles de Virginie Vanos