[SP] Tout ce qui compte de Claire Lebreton

Cette chronique a pu être réalisée grâce aux services de mise en relation entre auteurs et chroniqueurs du site SimPlement ici. Je remercie par ailleurs l'auteur pour m'avoir fait confiance pour cette collaboration. 

Titre : Tout ce qui compte

Auteur : Claire Lebreton

Genre : Romance

Œuvre : Les gens se désintéressent très rapidement de ce qu'ils ne comprennent pas ; et personne ne comprend Melody. Melody et Hayden sont deux lycéens un peu en marge. Ils traversent leur quotidien chacun de leur côté jusqu'à ce qu'un incident les mettent sur le chemin l'un de l'autre. Hayden est solitaire et les élèves le prennent pour un drogué. Melody, elle, est atteinte de troubles obsessionnels compulsifs. Sujet de moqueries, même de la part de sa meilleure amie Max, c'est lorsque les taquineries deviennent persécution que cette différence attire l'attention d'Hayden. Lui, d'ordinaire je-m'en-foutiste et solitaire va découvrir qu'il est capable de curiosité en trouvant en Melody un mystère intriguant et une mission passionnante. Elle est dans son monde et rongée par ses TOCs qu'elle doit respecter scrupuleusement et qui créent un fossé entre elle et le reste du monde. Il essaiera d'entrer dans cet univers fermé pour la comprendre et, à terme, l'aider à se débarrasser de ce qui l'entrave.

Nombres de pages : Je lis la version ebook (la version papier compte 177 pages).

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Auto édité

Prix : 9.90€ pour la version papier et 1€ pour la version ebook



Mon avis :


Je voudrais encore une fois remercier l’auteure de ce récit de m’avoir permise de le lire et d’apporter aujourd’hui mon avis sur son histoire. Je voudrais également remercier le site Simplement de mettre en relation auteurs et chroniqueurs afin de partager tous ensemble autour de ces histoires.
En résumé, cette histoire raconte la rencontre de deux personnages perçus comme différents des autres, au sein d’un système scolaire où la différence est perçue comme une tare. Melody, une jeune fille atteinte de troubles obsessionnels compulsifs est sujette aux moqueries et est rejetée par beaucoup d’autres élèves et Hayden un incompris sans but. Leur rencontre, loin d’être évidente aux yeux de tous va les transformer.

Si on ne s’était pas rencontrés, qui sais où on en serait à présent.
A tel point que j’ai presque envie de partager notre histoire.
On s’est mutuellement sauvés. J’ai été son guide, et elle, mon but.

L’écriture est tout à fait remarquable, le récit est correctement construit et l’alternance des points de vues entre Melody et Hayden offre une dynamique dans le récit tout à fait appréciable. Elle apporte une diversité d’opinions ainsi qu’une meilleure compréhension des émotions et ressentis de l’ensemble des personnages mais également une perception de comment ils sont perçus par les autres. Honnêtement, je n’ai rien à redire sur la forme que prends le récit. L’auteure y fait preuve d’un réel talent d’écriture.
Pour ce qui est du fond du texte, j’ai été impressionnée par le sérieux et la tolérance apportés par ce roman. En effet, à travers ses personnage, le lecteur découvre une autre manière de voir les personnes qui nous entourent en valorisant un non jugement de l’autre et une volonté de comprendre comment fonctionne l’univers de l’autre. Les deux personnages sont tout à fait touchants et apparaissent comme très humains.
La description qui est faite des TOCs (troubles obsessionnels compulsifs) est très bien faite et est construite sans se moquer de l’ensemble des aspects de cette maladie.
Pour reprendre le personnage de Melody, je trouve qu’elle est une ode au respect et à la tolérance. Ce personnage qui est pourtant mal perçu et moqué par les autres fait preuve d’une humanité avec eux malgré ce qu’ils lui font subir. Outre cela, elle est également capable de faire une réelle introspection d’elle même et de remettre en cause certains aspects d’elle même. Elle fait preuve d’une grande lucidité malgré son âge.
Quand au personnage d’Hayden, je trouve qu’il fait preuve d’une sensibilité très positive et sait se remettre en question de façon très posée.
L’évolution des personnages tout au long de l’histoire est très intéressante. On y découvre une belle évolution à travers un travail à deux où chacun des protagonistes apportent quelque chose à l’autre afin de l’aider à avancer. Malgré leurs différences, ces deux personnages vont montrer qu’ils résident entre eux une réelle complémentarité.
Enfin, j’ai apprécié que le texte aborde le thème de la différence et du regard sur la différence. Je trouve que la période de l’adolescence est une étape où le regard de l’autre est omniprésent et prends une place “trop” importante dans l’acceptation de soi. Ce livre est un appel à la tolérance. Il est aussi un appel pour chacun aide les personnes qu’il l’entoure et non les enfonce à travers la moquerie.

Les plus : un beau message, une écriture très appréciable et des personnages humains et touchants.
Les moins : quelques fautes d’orthographe et une fin légèrement abrupte.

Libère-toi de ce qui t’entrave, tu en es capable.
Et une fois que ce sera fait, tu verras que ta vie et la perception que tu en as s’en trouvera transformée.
Au lieu de chercher à cacher tes faiblesses, travaille sur tes forces pour qu’elles deviennent imbattables.
Ta peur disparaîtra et tu seras libre de faire ce que tu veux.

En résumé, un excellent texte qui m’a touché et m’a donné envie d’être plus ouverte sur la diversité des autres, dans la recherche de leur compréhension et dans la nécessité d’un non jugement. A lire. 


Note 

18/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[Partenariat] Le soldat XXè-XXI- siècle (Collectif)

[SP] L'empreinte du passé de Ninon Amey

Sept contes de Michel Tournier