Le gardien des choses perdues de Ruth Hogan

Titre : Le gardien des choses perdues

Auteur : Ruth Hogan
Qui est elle? Une auteure anglaise qui suite aux tragédies de la vie a écrit ce livre pleins de vie.

Genre : Contemporain




Œuvre : A 79 ans, Anthony Peardew, un écrivain autrefois célèbre, a passé la moitié de sa vie à collecter les objets perdus dans l'espoir de réparer une promesse brisée. Réalisant que son temps est compté, il décide de léguer sa demeure et les trésors qu'elle contient à son assistante Laura, qu'il pense être la seule à même de restituer les objets à leurs propriétaires...






 

Nombres de pages : 350 pages

Lien sur Livraddict ici

Édition : Actes Sud

Prix : 22.50€
Mon avis :

Je ne sais pas trop pourquoi j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque pour être honnête avec vous. J’avais très peu de temps, le livre que j’avais réservé était porté disparu et ce livre se trouvait à l’entrée avec une grosse pancarte “découvrez les nouveautés” et le prendre a été la solution de simplicité à ce moment là. Je l’ai donc emprunté ce jour là sans avoir la moindre idées de ce qui m’attendais.
Pour résumé, ce livre parle de l’histoire d’Anthony, un écrivain veuf qui récupère les objets perdus des gens et les répertorie dans son bureau dans l’espoir de les rendre. Sauf qu’un jour, il décède et lègue l’ensemble de ces biens à Laura son assistante. A partir de ce moment, la jeune femme va chercher à rendre les objets à leurs propriétaires et va tenter de respecter les dernières volontés du défunt.
L’histoire est certes touchante agréable à lire mais j’ai trouvé qu’elle traînait trop en longueur pour un récit souvent dénué d’actions. J’aurai préféré que les parties entre Eunice et Laura soient plus longues et de ce fait moins découpées. J’ai également trouvé que les histoires d’amour présentes dans le texte ne sont pas mises en valeur telles qu’elles devraient et de ce fait on n’arrive pas à s’y attacher.,
L’idée de l’intrigue est quant à elle très intéressante et apporte une bonne idée d’une manière d’effectuer un certain travail de mémoire. Pour ce point, c’est une très jolie histoire.
Les plus : le personnage de Sunshine, la narration de l’histoire d’Eunice, l’originalité de l’intrigue.
Les moins : peu d’actions, histoire d’amour peu touchante,.
Au final, c’est une belle histoire mais je reste assez mitigée. Je ne peux pas dire que cette lecture a été une révélation pour moi et je reste un peu sur ma faim.

Note 

14/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[Partenariat] Le soldat XXè-XXI- siècle (Collectif)

[SP] Le programmeur (tome 1) de Marguerite Blanchard

[SP] Chicha et autres nouvelles de Virginie Vanos