Mademoiselle Haas de Michèle Audin

Titre : Mademoiselle Haas

Auteur : Michèle Audin
Qui est elle? Mathématicienne et écrivaine française reconnue



Genre : Témoignage

Œuvre : Elles ont vingt ans, ou trente, ou un peu plus, en 1934 et un peu après. Elles s'appellent Mademoiselle Haas. Elles sont bibliothécaire, concierge, cuisinière, coiffeuse, première main flou, fraiseuse, infirmière, écrivaine, femme de chambre, institutrice, journaliste, femme de ménage, chef de travaux, ouvrière métallurgiste, libraire, pianiste, physicienne, ourdisseuse, sage-femme, vendeuse... Elles travaillent. Presque toutes avec leurs mains – mains de sage-femme, mains d'ouvrière, mains de pianiste. Elles sont auxiliaires, adjointes, temporaires, mademoiselles. Elles rêvent. Elles vivent, dans la joie et dans la peine, une histoire qui, au fil des ans, s'emplit de bruit et de terreur.
Elles sont invisibles. Ignorées des livres d'histoire. Oubliées. Omises, plutôt. Michèle Audin a cherché leurs traces et réussi à reconstituer quelques heures de leur vie. Mises bout à bout, elles racontent leur présent, leur histoire, la sienne, la nôtre.

Nombres de pages : 200 pages

Édition : L'Arbalète Gallimard

Prix : 18€


Mon avis :

Mon avis sur ce livre reste assez mitigée. 

J'ai beaucoup aimé l'aspect témoignage et biographie de plusieurs femmes se nommant Mademoiselle Haas dans la période de l'entre deux guerres et durant la seconde guerre mondiale. J'aime beaucoup cette période de l'histoire (tout le début du siècle dernier) et je trouve toujours que découvrir de nouvelles choses sur cette période est intéressant. De plus, ce livre est centrée sur les femmes or à ce moment là, ce ne sont pas les personnes pour lesquelles on s'intéresse le plus et découvrir des parcelles de vie de ces femmes est réellement très intéressant et enrichissant. 

J'ai également aimé le fait de montrer à travers ce livre que le nom d'une personne ne fait pas ce qu'elle est. Ainsi ce livre est constitué du récit et de la biographie de femmes portant toutes le même nom mais venant d'horizons différents : de la bourgeoise à l'ouvrière mais également avec des situations familiales totalement différentes : femmes célibataires, mariées, avec des enfants ou sans et faisant des métiers complétement diversifiées : sage femme, ouvrière,.....

J'ai un peu moins aimé la manière dont c'est raconté. En effet, je trouve que l'aspect chronologique est déplaisant car il coupe les récits et on se retrouve à lire un petit passage de Mademoiselle Haas n°1 au début du livre pour ne la retrouver qu'au milieu de ce dernier. Entre temps nous avons fait la rencontre d'une multitude d'autres Mademoiselle Haas et il est parfois complexe de retrouver qui est qui. 

Autre point négatif mais celui ci est plus personnel. Je me suis plus attachée à certaines mademoiselle Haas qu'a d'autres et certains récits ont donc été plus intéressants pour moi que certains autres et le fait de les retrouver séparés par des biographie qui me plaisait un peu moins m'a beaucoup frustrée.



Note :

14/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

La lecture numérique et moi

[SP] Elsa, autopsie d'un coeur abimé de Laura D