Avant toi de Jojo Moyes

Titre : Avant toi   
Saga : Avant toi (tome 1)


Auteur : Jojo Moyes
Qui est elle? Auteur anglaise à succès, la saga Avant toi, l'a propulsée dans la lumière. Spécialiste de la romance, elle sait émouvoir ses lecteurs.

Genre : Romance



Œuvre : Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.



 

Nombres de pages : 475 pages

Édition : Milady

Prix : 16.20


Mon avis :


J'ai dévoré ce livre en seulement quelques jours. Il m'a d'ailleurs valu quelques coups de soleil, car je n'ai pas réussi à m'en détacher pendant tout un après midi.  
Il est remarquablement bien écrit, rempli de descriptions, d'émotions et complété par des intrigues bien menées. 
La romance est présente du début à la fin, mais bien heureusement, la fin du livre n'est pas celle auquelle on pourrait s'attendre.
Étant infirmière et travaillant dans un service de patients en états végétatifs persistants, la question du droit à mourir dans la dignité est essentielle dans mon quotidien. Je trouve que ce livre montre très bien les deux points de vue concernant cette problématique. Sans jugement, elle apporte les points positifs et négatifs de la pratique du suicide assistée, la visée humaine de ce geste est mise en avant. 

Pour conclure, je dirai qu j'ai adoré ce livre et que je vais m'empresser de lire le tome deux de cette saga afin de découvrir la vie de la protagoniste après les événements du premier volet. 


Note :

19/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sept contes de Michel Tournier

La lecture numérique et moi

Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé