Astérix et la Transitalique de Jean Yves Ferri et Didier Conrad

Titre : Astérix et la Transitalique
Saga : Astérix et Obélix (tome 37)

Auteur : Jean Yves Ferri et Didier Conrad
Qui sont ils? les nouveaux scénaristes et illustrateurs des aventures d'Astérix et Obélix

Genre : Bande dessinée





Œuvre : N'en déplaise à Obélix, les Italiques, les habitants de l'Italie, ne sont pas tous des Romains, au contraire ! Les Italiques tiennent à préserver leur autonomie et voient d'un mauvais œil les velléités de domination de Jules César et ses Légions. Dans Astérix et la Transitalique, nos héros favoris s'engagent dans une aventure palpitante à la découverte de cette surprenante Italie antique !





 Nombres de pages : 48 pages

Lien sur Livraddict ici 

Édition : Albert René

Prix : 8.95€
 
Mon avis :


Le tout dernier tome des aventures d’Astérix est sorti il y a peu et mon petit frère aimant énormément cette bande dessinée s’est vu offrir cette dernière. Bien sur ce livre n’était pas pour moi mais quand je l’ai vu traîné sur la table de la salle à manger, je n’ai pas mis longtemps avant de craquer et de le lire. Le verdict est juste ci dessous et on peut dire que je ne regrette pas d’avoir fourré mon nez dans une lecture imprévue.
En résumé, dans cette aventure, nous retrouvons nos très chers amis les Gaulois en très bonne compagnie. Obélix se découvre une passion pour la conduite de chars de course grâce à une voyante et c’est ce jour là qu’est annoncé la course de la transitalique. Surprenante coïncidence, Astérix et Obélix vont décidé d’y participer et vont rencontré encore une fois de nombreux obstacles concoctés par les méchants Romains.
Comme d’habitude dans les albums d’Astérix et Obélix, les dessins sont très beaux, l'illustrateur Didier Conrad a fait un travail remarquable pour mettre en avant et rendre leur grandeur aux monuments de l’Italie Antique. L’album est donc très beau et très agréable à lire. Il est assez court (moins de cinquante pages) ce qui permet une lecture rapide mais qui en reste très agréable.
Au niveau de l’intrigue et du scénario de la bande dessinée, encore une fois, Jean Yves Ferri a fait un très beau travail. Les jeux de mots, de noms et les éléments de l’histoire feront rire petits et grands sans problème. L’intrigue du livre est intéressante, on retrouve toujours les gaulois dans d’incroyables quiproquos orchestrés par les romains. Tous les éléments des aventures d’Astérix sont là : des sangliers, Jules César, Idéfix, des romains volants, de la potion magique et plein d’autres choses sans lesquelles Astérix ne serait plus Astérix. Seul défaut à mon goût, l’histoire est trop courte et le dénouement trop rapide, je suis légèrement resté sur ma faim à la fin de la lecture.
Les plus : de belles illustrations, une intrigue inédite mais gardant les éléments essentiels au monde d’Astérix, des jeux de mots qui font bien rire.
Les moins : une histoire trop courte à mon goût.
En résumé, je continue de toujours autant aimé Astérix et Obélix, l’album est très agréable à lire avec ces belles illustrations et ces dialogues originaux et rigolos. C’est une lecture plaisante et rigolote et bien évidemment j’attends le prochain tome avec impatience.


Note 

17/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

T'en souviens-tu, mon Anaïs? et autres nouvelles de Michel Bussi

C'est lundi, que lisez vous? (17/06/2019)

L'hôpital en danger du Dr Véronique Vasseur